La table de jeu

La table de jeu

De Raoul Auernheimer

Publié dans Simplicissimus N° 18, 5e année, du 24 juillet 1900
vous pouvez lire le texte en allemand sur ce site

Après avoir épousé en justes noces le dentiste Messerschmied, Renée choisit pour premier amant légitime Rudi Mohr, le mince architecte. Cependant, dès la fin de sa lune de miel, elle se rendit compte qu’elle s’était trompée à propos de l’architecte. Dans le fond, elle avait choisi un compagnon aussi ennuyeux et insignifiant que son propre époux, mis à part l’unique avantage qu’elle n’était pas mariée avec lui. Mais même cet avantage, il n’était pas seul à le posséder. Renée décida donc de le quitter.

Mais comment s’y prendre pour abandonner un amant ? Lire la suite

Publicités